Rodrigues : le PMSD a du mal à cerner la notion d’autonomie

Vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager. Merci d'en faire profiter à d'autres.

En congrès mercredi à Rodrigues, Xavier-Luc Duval, le leader du PMSD, a indiqué qu’il entend aborder les problèmes des Rodriguais à l’Assemblée nationale. Lors de cette rencontre avec ses partisans à Port Sud-Est hier, le leader du PMSD a estimé que nombre de problèmes de Rodrigues ne seraient pas résolus du fait que ce territoire ne dispose pas de députés au sein de l’opposition parlementaire à l’Assemblée nationale. Le PMSD, dit-il, est en faveur d’une autonomie totale plutôt que « al tal lamin dan Porlwi pou gayn kas ». Toutefois, l’écart entre les dires du PMSD et les réflexes métropolitains sont tels que XLD y a sombré en toute inconscience lors de sa visite à l’hôpital Queen Elizabeth ce matin, en compagnie du secrétaire général de son parti, le Dr. Mahmad Kodabaccus.

Mahmad Kodabaccus, le secrétaire général du PMSD (Photo: L’Express)

Xavier-Luc Duval ne peut pénétrer dans un hôpital et se rendre à l’unité de dialyse à sa guise, « comme s’il était le roi ». En agissant de la sorte, XLD n’est pas en train de respecter cette même autonomie, estime Simon Pierre Roussety, le commissaire à la Santé.  Simon Pierre Roussety invite du coup le Leader de l’Opposition à se rappeler que Rodrigues est «autonome».
 
Le leader du PMSD était accompagné de Mahmad Kodabaccus, le secrétaire général du PMSD, lorsqu’il a débarqué à l’hôpital ce matin. Lors son congrès la veille, outre ses critiques acerbes contre Serge Clair, il avait évoqué les problèmes rencontrés au service de dialyse et fait une sortie contre Simon Pierre Roussety.
 
Selon ION News qui a pu joindre Mahmad Kodabaccus au téléphone, le secrétaire général du PMSD estime que XLD « est le Leader de l’Opposition de la république de Maurice, qui inclut Rodrigues. La santé est une question prioritaire. Duval n’a fait que son devoir […], en allant constater de visu l’état des appareils de dialyse ce matin ». Selon notre confrère, Xavier Duval, pour sa part, est resté injoignable.
 
Cette campagne rodriguaise du PMSD est, en fait, l’aboutissement d’une série de frustrations chez les bleus. Cela avait commencé avec la décision, en 2017, d’enlever le nom de Sir Gaëtan Duval à l’aéroport de Plaine Corail. C’est à partir de là que Mahmad Khodabaccus avait réagi en suggérant que le PMSD irait « conquérir » Rodrigues.
 
De son côté, XLD avait eu des difficultés avec Serge Clair qui n’avait pas apprécié les aménagements au processus électoral pour siéger à l’assemblée rodriguaise. Aussi, quand Serge Clair s’est retrouvé en difficulté avec les allégations issues de la commission d’enquête sur la drogue et aussi les effets combinés des pénuries d’eau et les problèmes de dialyse, l’état-major des bleus a fini par trouver la situation propice pour effectuer un come-back. 

A LIRE AUSSI  Qu’est-ce qui explique la présence de la SMF chez SAJ ?

Vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager. Merci d'en faire profiter à d'autres.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *