L’Union Africaine souhaite l’examen technique du Covid-Organics malgache

Vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager. Merci d'en faire profiter à d'autres.

Le président malgache Andry Rajoelina lançant le Covid-Organics
(Photo – RIJASOLO / AFP)

L’Union Africaine (UA) a entamé des discussions avec la République de Madagascar, en vue d’obtenir des données techniques sur la sécurité et l’efficacité de son remède à base de plantes, récemment annoncé par Madagascar pour la prévention et le traitement signalés de COVID19. Une fois les détails scientifiques obtenus, l’UA, par l’intermédiaire des Centres africain de contrôle et de prévention des maladies ( Africa Centres for Disease Control and Prevention – Africa CDC1 – CDC de l’Afrique), examinera les données scientifiques recueillies jusqu’à présent sur l’innocuité et l’efficacité des produits biologiques COVID-19. Cet examen sera basé sur des normes techniques et éthiques mondiales afin d’obtenir les preuves scientifiques nécessaires concernant l’exécution du tonique baptisé Covid-Organics.

L’UA a entamé ces démarches auprès de la république de Madagascar par l’intermédiaire de son ambassade à Addis-Abeba. H.E Amira ElFadil, le Commissaire aux affaires sociales de l’UA, a convoqué, en effet, une réunion le 30 avril avec le Chargé d’Affaires de la République de Madagascar, M. Eric Randrianantoandro, au cours de laquelle il a été convenu que l’État membre fournirait à l’Union africaine les détails nécessaires concernant le remède à base de plantes.

Pour rappel, le président malgache Andry Rajoelina a lancé le lundi 20 avril un remède sensé prévenir et guérir le coronavirus, mais l’OMS a indiqué qu’il n’existe pour l’heure « aucune preuve » que le remède peut « prévenir ou guérir » du coronavirus. Le Covid-Organics, fait à base de plantes, est distribué gratuitement aux personnes les plus vulnérables et vendu à bas prix au reste de la population. Cette boisson est produite à partir de l’artémisia, une plante utilisé dans un traitement contre la paludisme.

A LIRE AUSSI  Rodrigues en panne d’essence hier

De même que l’OMS, l’académie malgache de médecine (ANAMEM) a mis en doute l’efficacité du remède conçu par l’Institut malgache de recherche appliquée (IMRA). L’ANAMEM précise que le remède – Covid-Organics – pourrait potentiellement nuire à la santé des personnes qui les consommeraient car ses « preuves scientifiques n’avaient pas été établies ».

Les développements auprès de l’UA font suite à la participation du Président de Madagascar, S.E. Andry Rajoelina, à une téléconférence du Bureau des chefs d’État et de gouvernement de l’UA avec les Présidents des Communautés économiques régionales (CER) de l’UA le 29 avril 2020, auxquelles il a participé en tant que Président du Marché commun pour l’Afrique de l’Est et australe (COMESA), et où il a fait une présentation à ses pairs concernant le remède à base de plantes.

La téléconférence a été convoquée par le Président de la République de l’Afrique du Sud, Matamela Cyril Ramaphosa, et Présidente de l’Union africaine (UA), et a pour objectif d’informer les Présidents des CER des actions et des initiatives entreprises par l’Union africaine en réponse à la propagation de la pandémie de coronavirus (COVID-19) sur le continent. La réunion a également fourni une plate-forme aux présidents des CER pour informer le Bureau des mesures régionales prises en réponse à la pandémie du COVID-19.

Le président tanzanien a déclaré qu’il allait envoyer un avion à Madagascar pour importer un « traitement à base de plantes » . Le président du Congo-Brazzaville a également promis d’importer ce « remède » .

1Africa CDC est une institution technique spécialisée de l’Union africaine qui soutient les États membres dans leurs efforts pour renforcer les systèmes de santé et améliorer la surveillance, l’intervention d’urgence, la prévention et le contrôle des maladies.

A LIRE AUSSI  Pakistan – Musharraf condamné à mort

Vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager. Merci d'en faire profiter à d'autres.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *