​Au No. 19, des maraîchers de Plaisance expliquent les civilités à Fazila Jeewa-Daureeawoo

Vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager. Merci d'en faire profiter à d'autres.

La scène se passe au marché forain de Plaisance à Rose-Hill. La vice-Premier ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo, candidate de l’Alliance Morisien dans la circonscription No. 19, bat la campagne et déambule entre les étals en ce samedi matin. Patrick Belcourt, le candidat de Nou Répiblik pour cette même circonscription, s’y trouve aussi et s’avance vers son adversaire pour lui faire ses civilités. Et là, stupeur : la ministre ignore la main tendue !

Patrick Belcourt
Fazila Jeewa-Daureeawoo

Choqués, plusieurs maraîchers réprimandent aussitôt la ministre. « Eoulà ! Zanfan landrwa vinn dir ou bonzour, ou inyor li ? », lancent des voix de stentors. Pendant que la ministre se fait vertement tancer pour cet affront, d’autres maraîchers rassurent Belcourt qui, depuis sa démission comme cadre de la MCB pour faire acte de candidature, est devenu la coqueluche de la circonscription No. 19.
 
Surpris par les reproches véhéments des maraîchers, Fazila Jeewa-Daureeawoo choisit alors de battre en retraite et quitte les lieux précipitamment. Chez les maraîchers pris d’émoi, on fait rapidement le lien avec Shawkutally Soodhun qui avait eu des propos dénigrants pour des femmes dites « créoles ». Mme. Daureeawoo a d’ailleurs hérité du statut de vice-Premier ministre après le dérapage raciste de Soodhun.
 
Les maraîchers de Plaisance, qui en ont gros sur la patate après cet incident, ont promis à Belcourt qu’ils vont le soutenir et considèrent que l’attitude désobligeante de la ministre tiendrait fort probablement du fait qu’elle pressent la fin des haricots ! 


Vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager. Merci d'en faire profiter à d'autres.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *